Bonheurs Minuscules vous offre quelques plaisirs gratuits sur WE !

Nous voulons utiliser la publicité et toutes ses recettes dans une mise en scène paradoxale : ne rien vendre ! Simplement rappeler à nos contemporains, alors que la société de consommation associe intimement la notion de « plaisir » à celle « d’achat », qu’il existe encore quelques moments de bonheurs et quelques plaisirs gratuits sur cette planète. Bonheurs minuscules, pour ne pas oublier que baiser, parler, jouer …. C’est encore gratuit ! Le monde de la téléphonie nous oblige à payer pour communiquer, et si on écoute Sony et Microsoft, on ne peut plus jouer à rien, à moins de s’offrir une console de jeu à 400 euros…
la problématique du pouvoir d’achat devient tellement dramatique qu’il nous semblait opportun de réagir – à notre manière – en utilisant une arme massive, la publicité. Celle-là même qui fait rêver des millions de gens sur des produits souvent inutiles qu’ils ne pourront pas s’offrir.

Nous sommes heureux de vous proposer une campagne qui tombe fort à propos – le pouvoir d’achat traité de manière singulière – Le concept est simplissime : alors que la notion de plaisir est liée, très intimement, à l’acte d’achat, la campagne Bonheurs Minuscules utilise la publicité et ses codes pour rappeler qu’il existe encore quelques plaisirs encore gratuits sur cette planète.

Sans oublier de se poser la question du jour :

WE : Et vous, vous en connaissez beaucoup de plaisirs encore gratuits sur cette planète ?

Les photos se trouvent dans la suite du post.

soleil

dormir

jouer

rever

3 comments on “Bonheurs Minuscules vous offre quelques plaisirs gratuits sur WE !”

  1. Bonjour,

    Il me faut 2 orgasmes s’il vous plait, 1 sur place et 1 a emporter, on ne sait jamais, un petit creux dans l’après midi. Non non c’est bon, pas de paquets cadeau, c’est pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *