La presse écrite est morte: vive la presse ! (oui mais laquelle ?)

C’est un triste constat que dresse « The AWL » grand fournisseur de news indépendant aux USA. En effet ces derniers ont quantifié graphiquement la baisse des ventes des grands quotidiens américains. Il n’y a pas vraiment de commentaires à faire, car nous connaissons tous les raisons de ces déclins: internet, les journaux gratuits, les applications iphone, les chaines TV d’info… bref plus les sources se multiplient et plus les journaux disparaissent. Nous n’allons pas nous interroger sur l’avenir de la presse écrite bien que certaines alternatives pour donner une valeur ajoutée est déjà était traitée sur ce bog dans le billet sur la réalité augmentée par le magazine Esquire.

Il y a donc une désaffection pour l’information papier, mais à qui cela profite t’il? Aux journaux gratuits? Rien de sûr car ces derniers vivent difficilement de la publicité. A l’information sur le web? De même, et je parle en connaissance de cause puisque l’un de mes clients est un de ces nouveaux site d’info gratuites sur le net qui tente de passer au payant avec un mini abonnement, mais il semblerait que les gens ce soient trop accoutumés aux plaisirs gratuits.

Ce qui m’amène au point le plus intéressant, il y a donc une chute des ventes de l’information, principalement causée par l’information électronique, mais ce qui est intéressant, c’est d’observer le taux de confiance des individus dans l’information sur le web. Selon l’étude de 2008 de TNS sur la confiance dans les médias: « Même si l’Internet réussit à tirer son épingle du jeu en étant finalement le seul média à enregistrer une petite hausse de confiance, seulement un tiers des Français (31% des personnes interrogées) estiment que les choses se sont passées vraiment ou à peu près comme Internet les montre. Internet reste ainsi le dernier média auquel les Français sont près à accorder leur confiance, devancé par la télévision (46%), la presse écrite (49%) et la radio (57%) ».Plutôt paradoxale! On préfère ne pas payer pour lire une info dans laquelle nous avons moyennement confiance, surtout lorsque que l’on sait que la maitrise de l’information est une clef majeure du quotidien, tant sur le plan personnel que professionnel.

Quel est le bon format, et surtout quel support choisir ? et enfin comment valoriser à son juste prix cette information ? Nous avions souligné dans un billet précédent l’excellente initiative du jeune magazine Allemand Niiu qui permet de choisir les sujets que l’on aime, en provenance des grands titres internationaux et d’être livré le lendemain en support papier, le tout pour un cout intéressant. Seul reproche, un décalage de 24h pour les news ce qui est selon moi un faux problème concernant les articles de fond.

Et vous, vous payez pour l’information ? Quels supports consultez vous ?

L’étude complète de TNS 2009 sur la confiance dans les média est disponible ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *