160 000 visages pour réprésenter les Sydnéens

Voici le tout dernier projet de la ville de Sidney. Nicolas Bordas aurait surement titré « Et si le patrimoine d’une ville était ses habitants ». C’est surement à cette question que la mairie de Sydney a souhaité répondre au travers de ce projet: comment représenter la richesse d’une ville au travers des visages de ses habitants ? En effet, il faut rappeler qu’en Australie la majorité de la population est descendante d’immigrants du XIXe et XXe siècle, des Britanniques de toutes origines : anglaise, irlandaise, écossaise et galloise. A cela il faut bien sur évoquer les aborigènes originaires d’Océanie.

Cette île représente donc un carrefour des cultures qui est aussi sa richesse. Comment témoigner de cette diversité qui constitue une valeur ajoutée pour l’ile ? Grâce à un procéder photographique unique qui va « mixer » les milliers de visages pour aboutir à stéréotypes ce qui d’ailleurs est paradoxale lorsque l’on démontre la diversité.

160 000 Sydnéens se sont prêtés au jeu en posant devant l’objectif. Pour information, les personnes sont venues de tous les district (Pyrmont, Millers Point, Rosebery, Redfern, Waterloo, Newtown, East Sydney, Glebe, The Rocks, Ultimo, Haymarket, CBD and Alexandria), la personne la plus a 93 ans et le plus jeune 2 semaines. 54% des participants sont descendants d’Anglo-saxon, 3% d’indigènes Australiens, 4% d’Amérique du sud et enfin 11% de Chine.

Voici le résultat:

Pour en savoir plus vous pouvez vous rendre sur le site du projet ici : Face of Sydney.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *