A.D.S.L en T.G.V. c’est O.K. !

Les heureuses personnes ayant emprunté le Thalys lors de déplacements en WE lèche-vitrine en Belgique (notamment) ont pu découvrir que ce dernier était équipé d’internet.

La question est donc évidente ! Le Thalys étant une base de TGV, comment se fait-il que nos TGV conçus et fabriqués en France ne possèdent pas cette technologie ? La réponse est à la fois simple et complexe, mais pour avoir lu quelques articles à ce sujet c’est une question de vitesse de déplacement et de transmissions de données.

Bref, mettons de coté l’aspect technique pour se laisser submerger par cette excellente nouvelle. Après une période de tests réussis, l’ADSL est lancée progressivement à bord de 52 lignes de TGV à partir du 1er Décembre. Ces trajets deviendront enfin fonctionnels et productifs ou divertissants !

Bien sûr, du coté des prix, cela reste encore un petit luxe orienté à une clientèle pro, mais les particuliers ne sont pas en reste puisque la compagnie de train à tout de même penser à créer un portail d’accès avec des infos et une vidéothèque.

Voici un rapide résumé des forfaits/formules proposés:

– 4,99 euros de l’heure ou 9,99 euros pour un accès sur toute la durée du voyage.

– Mais ce n’est pas tout puisque le voyageur pourra également opter (via un serveur local) pour des packs dédiés à l’enseignement, à la culture (films, concerts, jeux) ou des cours d’informatique, ces services allant de 0,49 euro à 5,49 euros.

– L’accès internet via satellite a une vitesse de connexion théorique de 20 Mb/s en download et 512 Kb/s par rame.

Prenant régulièrement le train, je suis enthousiaste de ces améliorations, pensant que la SNCF n’est pas tout a fait perdue. Ce nouveau service parmi d’autres est d’autant remarquable que l’ouverture du marché des trains est pour bientôt et qu’il faudra de bons arguments pour conserver une clientèle jusque la prise en otage par un monopole d’état.

Enfin, je me pose encore une question, alors que nous savons fabriquer des trains qui roulent jusqu’à 574,8 Km/h (Ligne TGV Est en 2007) et que nous arrivons à mettre Internet dans ces derniers, comment se fait il que la ligne Clermont-Ferrand / Paris soit toujours un Teoz, et comment se fait il que les trains du vendredi et dimanche soit sont toujours en retard ?

Malgré ce trait d’humour noir, la SNCF ne devrait-elle pas se pencher sur le problème des téléphones qui captent très mal à bord de ses trains, paralysants ainsi certains trajets ?

En attendent voici la vidéo promotionnelle de la nouvelle offre Internet Box TGV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *