Homer and Cie dans la vrai vie vrai

Alors que 500 millions de personnes passent beaucoup de temps à se créer une identité numérique vrai rêvée pour vivre une vie digitale passionnante auprès de leur entourage en indiquant ou ils se trouvent sur Foursquare, ce qu’ils mangent sur Facebook et leur photo sur Twitter, de jeunes artistes ont décidé de ramener un peu de fantastique dans le réel.

Nouvelle tendance graphique, délire ou réel avenir pour les studios de cinéma, la transposition de personnages de BD, de dessins animés ou de manga arrive (avec un peu de retard 2008) et nous propose un autre regard sur ces icônes. A titre personnel, j’aime beaucoup les traités, mais ils ont tout de même quelque chose de dérangeant voir d’effrayant tout en étants attirants. Comme cité dans la pub Apple (Think Different) « On peut aimer….Détester… mais on ne peut pas ignorer ».

Selon les cas, plus ou moins réussis, ce traité créé des monstres de réalisme, il est impossible de rester de marbre devant la beauté fatale de Madame Jessica Rabbit qui n’est autre que l’épouse de Roger Rabbit (c’est pas juste).

Le créateur de la créature a d’ailleurs partagé (en bas de l’article) le tutoriel de transformation, a noté que les éléments réels: peaux, yeux et lèvres sont empruntés à Angelina Jolie, comme quoi la frontière entre réel et virtuel est légère.

Au demeurant, d’autres cas particulièrement bien réussis comme Mario, Charlie Brown ou encore Peter Griffin.

Dernier point étonnant, cette technique novatrice est sortie en 2008, et ce n’est qu’aujourd’hui que l’on voit ces illustrations fleurir sur les blogs… comme quoi toutes les bonnes idées ne se viralisent pas automatiquement.

Enfin, comme il  faut toujours rendre à César ce qu’appartient à César, voici l’adresse du site de l’instigateur de la technique: Pixeloo.

La suite ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *