Le buzz qui sent la bouse (bien fraiche)

Chez WE, nous essayons de ne pas nous laisser aller à poster le dernier buzz, même si parfois nous en avons envie. Bruno avait publié un post sur les buzz/bouses, et cela tombe bien puisque voici un vrai buzz qui sent vraiment la bouse au sens premier du terme. Nous sommes tombés par hasard sur un concept des plus original. On dit souvent que que l’on peut à peu près tout vendre sur le net et bien je crois maintenant que c’est possible et ce sans avoir un produit alambiqué comme Vulva dont vous pouvez visitez le site mais dont je ne mettrai aucune analyse.

Ici le concept est très simple et très bio: vous détestez quelqu’un, envoyer lui une boite de fumier avec un petit mot doux. Nous avons tous quelqu’un que nous n’aimons pas (famille, amis, ex, boss…) et parfois nous aimerions leur faire partager cette aversion, mais soit c’est délicat de partager ce sentiment en frontal, soit c’est complètement crétin que s’attaquer à coup de clef à une voiture. Fumier.com se propose donc de faire parvenir une jolie petite boite de la dite composition avec un petit mot à la personne de votre choix pour lui faire comprendre combien vous l’estimez.

Le site est sobre, l’histoire de Roger Combotte qui commercialise sa bouse tient debout; après tout, pourquoi ne pas rentabiliser les déjections au titre d’une blague ou d’une vengeance. Mais cela était trop beau pour être vrai, il y a une agence qui se cache derrière se dispositif: studio-imagination qui est une société co-dirigée par Oliver Legrand à l’origine de l’opération. Une chose peut être reprochée, leur société est spécialisée dans le film et les évènements, je ne comprend donc pas bien le pourquoi du comment, oui cela attire les regards, mais cela ne fais pas partie de leurs compétences affichées, c’est un peu dommage de prouver sa capacité à réussir un buzz pour vendre une autre prestation.

Toujours est-il que cette opération fonctionne très bien: presse locale, étrangère, radios, 25 000 connexions ce jour, contre 400 connexions le 18 décembre au lancement de l’opération… On peut donc dire que le buzz a bien pris d’autant plus qu’en terme de R.O.I ce dernier marche bien puisqu’ils envisage d’embaucher 2 personnes pour l’envoi de ces charmantes boites bien que ce concept ne devrait pas se pérenniser.

De plus Olivier Legrand essaie de conserver une certaine éthique par rapport à son concept, ce site ne doit pas être un « défouloir ». « Je refuse les messages xénophobes, diffamatoires, méchants », explique Olivier Legrand qui filtre les commande « au feeling ». Il n’a pas encore reçu de plaintes. « Comme il faut donner son e-mail lors de la commande, ça calme les ardeurs ».

Nous devons tout de même ajouter que Roger Combotte existe réellement, il est devenu dans le secteur « le roi du fumier », il a donc pu  créer son blog et acquérir un profil sur Facebook.

Enfin, la petite vidéo qui présente la jolie petite entreprise. Un dernier mot,, nous aimons ces quelques bulles de fraicheurs (malgré le produit) qui nous rappellent que les grandes agences n’ont pas toujours le monopole des bonnes idées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *