Low cost = Low quality ?

La crise aura permit l’avènement du modèle économique Low Cost. Les prix dissuasifs et les difficultés financières de cette année ouvrent une voix royale à ce modèle ou l’on ne s’interroge plus sur la qualité du produit ou de la prestation. D’accord, ce modèle a démontré que nombreuses marques pratiquaient des prix élevés qui ne correspondaient à aucun couts en amont, bref de la marge pure.

Une récente collaboration avec un client de l’agence nous a amené à nous poser une question. Ce dernier est un grand distributeur, et bien entendu, la MDD est une grande tentation pour activer un nouveau levier de croissance. Or ce distributeur a une image premium et qualitative, ce qui dans la théorie semble antinomique avec le low cost. La réponse de ce dernier fut très claire : »nous descendrons le prix du produit jusqu’au moment ou nous atteindrons un niveau inférieur de qualité ».
Le rêve : un produit de qualité à un prix raisonnable, un concept vieux comme le monde, le rapport qualité prix, et pourtant aussi évident soit il, cela échappe encore à de nombreuses marques.

D’ailleurs ce rapport (qualité/prix) devrait nous amener à nous poser clairement cette question : si l’on abaisse le prix au niveau le plus bas, la qualité reste-elle la même ? Il semble que la réponse se trouve dans la question, et pourtant…
Mais les marques ont bien compris que les consommateurs refuseront un tel constat. Comment abaisser le prix sans que la qualité perçue n’en pâtisse ? En diminuant la qualité en interne, facile et invisible pour le client, mais au combien néfaste.

C’est de ces constats que les journalistes Bruno Fay et Stéphane Reynaud ont publié leur livre « No Low Cost ». Les vrais rouages du business low cost dans le tourisme, la santé, ou encore la mode, décortiqué et analysés !

nolowcost_vanksen_livre

En complément du livre, le blog No Low Cost accompagne la réflexion des auteurs. On y apprend ainsi que le low cost est moins synonyme d’achat malin qu’une logique de réduction des coûts au détriment des conditions de travail des salariés, de la qualité des produits, ou encore de la sécurité des consommateurs.

Un dispositif original sous forme de vidéo virales à été créé pour accompagner la sortie du livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *