Quand une PME Française attaque Facebook sur son terrain

Vous connaissez peut être mon aversion pour les adages, mais je dois avouer que je suis toujours passionné quand l’enseignement de David et Goliath revient .

Si vous êtes geek ou à minima connectés, vus n’avez pas pu passer à coté de Foursquare, premier service de géolocalisation qui en plus d’indiquer sa position à ses amis, permet de faire découvrir de nouveaux endroits « hypes » (cette application était adoptée par les influenceurs dans un premier temps).

Mais pour quoi utiliser 2 applications alors qu’une seule peut tout faire ? A l’heure ou le géant Facebook s’apprête à lancer son service de mail, ils avaient à l’époque (l’été dernier) décidé d’écraser Foursquare en proposant à leurs membres le même outils de géolocalisation.

Selon certaines sources (qui se contredisent) Foursquare aurait presque 3 millions d’utilisateurs VS 500 pour Facebook.

Voici d’ailleurs un petit comparatif des deux utilisations et Foursquare continue de conserver la tête. Malgré des communautés sans commune mesure de taille, les utilisateurs ne souhaitent peut être pas mettre toutes leurs données dans le même service (1984 is not so far…).

Pendant que les géants se bagarrent la géolocalisation, une PME Française nîmoise à décider de se faufiler dans cette bataille: N-Gine Innovation (pas très franchie… mais bon). Ils viennent de lancer l’application iPhone SeeMyLoc, vous comprendrez See My Location.

Pourquoi lancer une nouvelle application dans un marché presque hyper saturé ? L’entreprise avance l’argument suivant, il n’y a pas besoin d’être membre de FB pour l’utiliser, mais est-ce réellement un avantage à l’heure ou la France compte 20 millions d’inscrits sur FB ? Mais bon, il reste tout de même des irréductibles.

Autre originalité, il est possible d’accompagner son positionnement d’une photo ou d’un mémo vocal, ce qui à mon sens rend plus intéressant la géoloc’ car moi même vivant à Paris, le fait de savoir qu’un de mes amis se trouve au « Dada » ne me donne aucun indication sur le lieu… bref une information qui se perd dans le vide, alors que bien présentée, je pourrais avoir envie de rejoindre mon ami.

Quelques screenshots de l’appli

Je souhaite beaucoup de courage à cette PME qui a le courage de défier les géants sur leurs terres.

Enfin, voici un bon tableau comparatif des services de géolocalisations, mais qui ne tient pas compte des data Facebook malheureusement.

2 comments on “Quand une PME Française attaque Facebook sur son terrain”

  1. Pas mal cet article, en revanche il ne faut pas oublier principal concurrent Français actuel : Plyce.

    C’est un service très abouti et il a même levé de l’argent très récemment parmi les grands noms des business angels du web français.

    Mais effectivement les gens ne veulent pas mettre tous leurs oeufs dans le même panier c’est certain !

  2. Thomas,

    Merci pour ce rappel à l’ordre ! Je me suis un peu précipité car j’ai lu cette annonce ce matin et j’étais relativement heureux qu’une PME du sud de la France attaque les grands, et je n’ai pas vraiment pris le temps de faire le tour de l’actu du sujet. Merci donc pour cette précision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *