Du caviar à l’or 24 carats pour conjurer la crise

Décidément, je me passionne pour les marques et les produits de sur enchère. Encore une très belle démonstration d’un producteur de Caviar Français: Bellorr. Non le nom n’a rien à voir avec le produit, pour l’histoire Bellorr est un producteur Français de caviar et de produits de terroir d’exception. Ne nous trompons pas, le meilleur caviar reste le caviar Russe, mais la France se défend de mieux en mieux en la matière. La maison Bellor est spécialisée dans les caviar d’escargot, les œufs d’esturgeons et la truffe.

Pour une raison qui m’est inconnue, cette maison Française à l’allure traditionnelle a décidé de commercialiser un caviar « coupé » avec de l’or 24 carats. Ces derniers ont peut être eu l’inspiration en lisant un article du point sur les grandes fortunes de ce monde.

Voici donc le produit: “D’une taille de 2.7 millimètre, le caviar Bellorr est d’une couleur qui oscille entre le gris anthracite et le gris clair.”

Cette idée n’est pas sans rappeler les crèmes de soin La Prairie, à la différence que cette marque fut une des premières, que son concept repose sur cette valeur ajoutée et des études scientifiques prouvent les effets du caviar et de l’or sur la peau (selon les études…).

Si malgrè tout cela vous souhaitez impressionner vos amis pour les fêtes, voici le site de Gold Caviar.

Les Muppets rendent hommage à Queen

La perle de la semaine, peu de choses à dire sur le sujet, cela parle tout seul. Un conseil cependant, je vous recommande de monter le volume, et de regarder en plein écran. Il y en a un qui doit bien se marrer la haut.

Enjoy !

Dubaï aïe aïe : l’émir(age) du désert.

La crise n’avait entraîné que des faillites privées. Et voici que la possible cessation de paiement d’un état microscopique fait trembler les places financières en laissant présager un effet domino dévastateur.

Dubaï n’est pas un état comme les autres; c’est une marque. Un peu comme « Monaco ». Il en porte tous les gènes : un nom qui claque; un positionnement (la démesure); un imaginaire puissant (l’eldorado), un packaging luxe, une vision (le rêve d’un pays conceptualisé à partir de rien).

Mais c’est une marque jeune construite sur du sable. Pas de « principauté » glamour derrière, pas de possibilité d’un puissant storytelling. En misant seulement sur trois secteurs en pleine déconfiture (le tourisme de luxe, l’immobilier et la finance) Dubaï laisse une ardoise de 80 milliards de dollars; le flamboyant émirat pointe aujourd’hui à l’ANPE des états : le voici au sixième rang mondial des états les moins solvables de l’univers. Pour résumer, la plus haute tour de monde risque de ne pas avoir d’ascenseur…

Oui, aujourd’hui Dubaï recherche une agence de communication. Voici le brief : « Comment redorer un blason déjà fait de platine et diamants ? » Le logo (cf image ci-dessus) est également à repenser.

Hardrige & l’Ecurie: la chaussure et son écrin

Il est un sujet qui me tient particulièrement à cœur: celui de l’artisanat Français. Je vois en ce dernier l’une des dernier levier de croissance du luxe français, mais aussi un véritable outils de promotion de notre artisanat qui reste l’un des meilleurs au monde. Cette collaboration est d’autant plus intéressante car tous les artisans n’ont pas le « luxe » ou l’opportunité de se constituer en marque comme Louboutin par exemple. Les partenariats sont donc des mise en lumière de nos savoirs faire, qui ne rime pas forcément avec tradition. Tradition dans le geste, dans la technique, mais pas dans le produit fini.

Cette collaboration réunit Hardrige, fabricant des chaussures de l’armée de l’air française, et le bureau de style L’Ecurie pour réinterpréter un de ses modèles phares; La Rafale. En plus de cette chaussure qui sera une grande réussite esthétique, L’Ecurie à imaginé un écrin à la hauteur de la démesure du modèle, en transformant un prestigieux coupé sportif des années 60 en malle à chaussures : Une Porsche Karman de 1968. Customisée pour l’occasion, il fat noter que son son coffre avant a été transformé en malle et équipée d’une sono, mais aussi d’un équipement vidéos projetant les films making off du projet. Ce modèle sera vendue en exclusivité chez Colette à partir de 13 janvier 2010. La première paire étant vendue avec la malle; la voiture. Ci-dessous les premières images et vidéo de cette collaboration.

Pour une fois, je serais content de garder la boite qui va avec les chaussures!

Les photos sont dans la suite du post.


La belle histoire de Google

Le titre de l’article n’est en aucun une appréciation objective de l’histoire de Google, mais un qualificatif de l’exécution de cette dernière. Nous comptons vous parler et échanger sur ce vaste sujet. Comme tout le monde le sait, avant même d’entamer quelque débat que ce soit, il faut connaitre l’histoire. Voici donc une récente vidéo qui se chargera de vous enseigner l’historique de ce qui pourrait devenir notre pire cauchemar ou notre sauveur.

The Google Story from Nick Scott Studio on Vimeo.