Goodbye 2009! Welcome 2010!

Une année qui se termine et quelle année! Nous vous ferons pas le coup du bêtisier, mais nous vous proposons une vidéo qui retrace 2009 au travers du prometteur Google Wave.

Trop de soucis sur la toile? Suicidez vous numériquement avec la suicide machine

Le droit à l’oubli sur internet a fait beaucoup débat en cette fin d’année. Le nombres d’histoires et d’anecdotes sur de vieilles informations qui restent gravées sur internet et qui nuisent sont légions. D’ailleurs, le point qui concerne les droits des photos publiées sur Facebook avait donné lieu a un remaniement de la charte du réseau social.

J’ai essayé l’autre jour une application Facebook qui se nomme « My Year in Status ». Cette dernière fait sourire dans un premier temps puisqu’elle génère une image graphique avec votre nom et une grande partie de statuts Facebook de l’année. Dans un deuxième cela fait moins rire puisque l’on s’aperçoit que l’ensemble de nos statuts sont stockés, alors que nous n’y avons nous même pas accès, et surtout qu’une application additionnelle puissent y accéder. Pour résumer, si un jour d’énervement vous aviez saisi le nom de votre supérieur en indiquant qu’il vous sortait pas les trous de nez, c’est encore présent sur la toile.

Nous vous recommandons d’ailleurs un très bon article du Figaro sur les projets de charte qui devraient voir le jour en 2010.

Comment se faire alors oublier de la toile sans passer par la case procès à Google, qui dans certains cas trainent depuis presque 10 ans et coutent des milliers de dollars.

C’est ce que propose la « Suicide Machine« , cette dernière va vous supprimer toutes traces de vos activités sur les réseaux sociaux dont Facebook, Twitter, Linked’In et Myspace.

Comme vanté en home page, faire ces manipulations prend environ 9H pour effacer complètement toutes traces VS 1h avec leur service. En effet, il ne suffit pas de supprimer son compte pour tout faire disparaitre. Enfin, ce service est gratuit, et comme vous pourrez le voir en vous rendant sur leur site, c’est qu’ils sont actuellement en sur demande.

Voici une petite vidéo descriptive et critique de l’initiateur du projet.

web 2.0 suicide machine promotion from moddr_ on Vimeo.

Nous espérons donc que les concertations de l’État et de la CNIL pourront déboucher sur une vraie possibilité de gestion des données personnelles.

Un scandale luxueux au gout vintage par Cartier

Vous connaissez MUST de Cartier ? MUST est une très célèbre collection de Cartier et ce à plusieurs titres. MUST est une collection de la grande maison Cartier. Sortie en 1972, cette collection avait un but très novateur: rendre le luxe abordable. Nous n’étions pas encore dans les logiques de massification, de premium et autres, mais la marque souhaitait pourvoir ouvrir sa marque à de nouveaux clients, sans pour autant renier la qualité et la tradition de la maison.

Elle lança donc cette marque dans ces catégories : lunettes, briquets, maroquinerie…
Cette collection eu un certains succès à l’époque, en témoigne par exemple le clip du fantasque Elton John, « Im still standing ». Cependant, ces premières logiques marketing, qui emmenaient l’artisanat et la tradition vers la conquête de parts de marché n’étaient pas du gout de tout le monde.

« Cette nouvelle collection s’appuie d’abord sur les briquets, puis dès 1973 sur une ligne de maroquinerie. Elle donne aussi naissance au début des années 1980 à un parfum, Must. Cartier est le premier joaillier à devenir parfumeur. La démarche fait scandale, puisque cela vaut au joaillier d’être exclu du Comité Colbert. Ses confrères estiment estiment alors qu’Alain-Dominique Perrin, le Pdg, déroge à l’image défendue par le Comité et qu’il va à l’encontre de ce qui constitue le luxe. Bien qu’il ne s’agisse à l’origine que d’exploiter la marque Must dans une seule boutique située, qui plus est, place Vendôme à Paris, cette décision marque en réalité l’amorce d’une nouvelle ère pour le luxe français. »

Le comité Colbert qui réunit l’ensemble des grandes marques de luxe et qui se veut garant de la qualité Française avait demandé son exclusion, ce qui fut le cas, pour la simple raison d’avoir voulu rendre le luxe abordable.

Avec quelques années de recul, cette histoire est amusante, puisque aujourd’hui l’ensemble des grandes maisons de luxe ont toutes une mini gamme de produits accessibles, car elles ont bien compris. Récemment une personne de Louis Vuitton me confiait qu’ils possédaient des produits vache à lait, vous comprendrez accessibles et qui rapportent un maximum.

Voilà donc que Cartier, au même titre qu’Adidas se plonge dans son histoire et son ADN pur relancer cette collection.
Chez WE, nous pensons d’ailleurs qu’elle aurait pu être relancée comme la collection interdite ou la collection sulfureuse car ceci n’est pas une histoire inventée mais une réalité. Une maison de luxe peut elle se permettre cela ?

Malgré cela, nous pensons que cette collection remportera un certain succès car beaucoup de consommateur de l’époque seront heureux de pouvoir retrouver cette collection.

Nous vous invitons d’ailleurs à lire ce long article excellent et illustré : « L’industrie du luxe et la mode : du temps des créateurs au temps des communicants (fin XIXe, fin XXe siècle) » de Marc de Ferrière le Vayer, disponible à cette adresse.

Les photos de la nouvelle collection se trouvent dans la suite de l’article.

LIRE PLUS

La presse écrite est morte: vive la presse ! (oui mais laquelle ?)

C’est un triste constat que dresse « The AWL » grand fournisseur de news indépendant aux USA. En effet ces derniers ont quantifié graphiquement la baisse des ventes des grands quotidiens américains. Il n’y a pas vraiment de commentaires à faire, car nous connaissons tous les raisons de ces déclins: internet, les journaux gratuits, les applications iphone, les chaines TV d’info… bref plus les sources se multiplient et plus les journaux disparaissent. Nous n’allons pas nous interroger sur l’avenir de la presse écrite bien que certaines alternatives pour donner une valeur ajoutée est déjà était traitée sur ce bog dans le billet sur la réalité augmentée par le magazine Esquire.

Il y a donc une désaffection pour l’information papier, mais à qui cela profite t’il? Aux journaux gratuits? Rien de sûr car ces derniers vivent difficilement de la publicité. A l’information sur le web? De même, et je parle en connaissance de cause puisque l’un de mes clients est un de ces nouveaux site d’info gratuites sur le net qui tente de passer au payant avec un mini abonnement, mais il semblerait que les gens ce soient trop accoutumés aux plaisirs gratuits.

LIRE PLUS

Que la force soit avec vos pieds

L’année 2009 aura été une année riche en partenariats de marques et créateurs en tous genre mais aussi tous produits. Il y en a un que beaucoup d’entre vous attendez: Adidas Originals et Star Wars. Le cas Adidas Originals est un des cas les plus intéressant de ces dernières années dans le sens ou Adidas a créé une marque de toutes pièces en composant simplement avec son ADN. Le résultat est un franc succès. Nous aurons l’occasion de revenir sur ces derniers car ils méritent un long post à eux seuls.

Que les fans des deux univers se réjouissent, la gamme Star Wars sera disponible dans l’hexagone à partir du début 2010.

Cette collection n’est pas tout a fait la première, il y avait déjà une série collector dont vous pourrez trouver les photos dans la suite du post.

Concernant la série actuelle, vous ne devriez pas échapper au dispositif mis en place via facebook. Ce dernier vous plonge directement dans le film Star Wars. Moins impressionnant techniquement qu’un 13 ème Rue mais plus prenant car devenir la cible de Dark Vador himself est quand même plus fun que de se faire abattre dans la rue.

Cette application qui se trouve à cette adresse, vous propose donc de vous faire repérer par le coté obscure de la force et ce à travers les confins de l’espace (via votre ip) et Dark Vador vous donne un coup de grâce (et sur une grande partie de Paris) avec son étoile de la mort (grâce à Google earth).

Comme toutes opérations sur les réseaux sociaux, vous pouvez faire atomiser l’un de vos amis.

Voici la vidéo de mon explosion, vous trouverez les photos des produits dans la suite du post.

Seul bémol, M. Vador a atomisé quelqu’un rue Saint Roch à Paris et c’est dommage car ce n’est pas mon adresse…

LIRE PLUS