Si TRON était sorti dans les années 60′

Vous n’aurez surement pas échappé à la tendance minimaliste qui s’attaque aux affiches de cinéma mais aussi aux héros de ses derniers. Même si je ne fais pas parti des fans de la première heure, je dois avouer que certains traités graphique auraient parfaitement pu remplacer les originaux. Je vous conseille d’ailleurs un excellent site pour cela GEEK-ART qui traite de cet univers mais de bien d’autres perles graphique aussi.

Pour en revenir à nos moutons, vous connaissez tous le film TRON sorti dans les 80′ qui nous  prédit de nous transformer en circuit électriques intégrés ? On aime ce film car il a fait partie de notre enfance mais il est aussi attaché aux années 80 et ses tendances graphiques. Qu’en aurait-il été si ce fil été sorti dans les années 60 ?

Voici sa bande annonce.

Tron vs. Saul Bass from Hexagonall on Vimeo.

La dernière agence de pub sur terre

Ce jour serait qualifié de jour bénit pour le mouvement ANTIPUB. Un monde sans agence de publicité, c’est de cette idée qu’est née ce film. Au delà de la réalisation qui est très sympa et léchée, le scénario n’est pas si fou que ca: comment légitimer notre travail dans un monde ou le contenu provient des utilisateurs, le fameux UGC (Users Generated Content). En effet, comme nous le pensons sur WE, notre métier vit des mutations (belle porte ouverte enfoncée), mais ces mutations sont violentes de part l’intégration des métiers avec des codes différents (la digitalisation des grandes agences) et donc des difficultés à se comprendre, de plus les canaux/médias/leader d’opinion vont encore plus vite que nos souhaits et enfin et surtout, grâce à internet, les idées circulent de manière planétaire à la vitesse de la fibre et ce en continu. Comment préserver le lead et la fraicheur que nous demande nos clients ?

Ce films a été réalisé à l’occasion du salon FITC (Design et Technologies) qui se tiendra à Toronto du 25 au 27 Avril 2010.

The Last Advertising Agency On Earth from FITC on Vimeo.

Dark Vador prête son image pour la bonne cause

Pourquoi conquérir l’univers si ce dernier se détruit de l’intérieur ? C’est l’angle choisi par la WWF pour sa futur campagne ou Lord Vader ou Dark Vador a choisi de témoigner de ses problèmes d’images et de ses pré-occupations concernant le monde dans le quel nous vivons. Clin d’œil sympathique, espérons que cette guest-star aidera à la sensibilisation des sujets traités par la WWF. Seul regret, la réalisation aurait pu être un plus poussée, mais l’aspect home made testimonial apporte du ridicule au personnage et ne dessert pas le message. Cette initiative est menée par la WWF Belge (comme quoi ils ont bien de l’humour !) et vous noterez d’ailleurs que le plus grand méchant de l’histoire se nomme ici Dark Vadehors. Je vous invite à aller faire un petit tour sur la page (ici) et tout comme Dark Vadehors, éteindre la lumière le 27 Mars à 20h30.

Le transmedia, tout un concept !

Quelle est la meilleur manière de se vendre lorsque l’on est un groupe de créatif/producteur/réalisateur… ? Faire la démonstration de son savoir faire, montrer plutôt que dire. « Les raconteurs » ont joué le jeu en se moquant eux même de notre métier et il y a de la matière, car on reconnait tristement ou heureusement des discours tenus par certains d’entre nous mais de manière très sérieuse. Je vous laisse découvrir cette perle et je vous invite à aller visiter leur site ici.

Le Transmédia expliqué par Les Raconteurs from Les Raconteurs on Vimeo.